Skip to content

Un voyage insolite au Chili

Partageant ses frontières avec le Pérou, la Bolivie et l’Argentine, le territoire chilien est une destination incontournable de l’Amérique du Sud. Le secteur touristique figure parmi les principales ressources économiques du pays, avec plus de 2 000 000 visiteurs par an.

chili

La majorité des voyageurs viennent de l’Allemagne, de l’Argentine, de France et d’Espagne. San Pedro constitue l’un des lieux les plus prisés. Il s’agit d’une ville-oasis située dans le bassin du salar d’Acatama. Cette cité est célèbre pour ses édifices à l’architecture d’origine inca, ses lagunes ainsi que les geysers du Tatio.

Par ailleurs, à Putre, une commune localisée dans la région d’Arica, se trouve le lac Chungarà. Celui-ci, surplombé par le volcan Parinacota culminant à près de 4 000 m, dispose d’une superficie d’environ 20 km², et d’une profondeur de 30 m. Les alentours du bassin sont propices à l’observation d’une cinquantaine d’espèces d’oiseaux, pour ne citer que le nandou, la perdrix de l’altiplano, la mouette des Andes et le condor.

À noter que ce fleuve fait partie du parc national Lauca.

À la découverte de la Cathédrale de marbre

Lors de leur séjour Chili, les vacanciers auront l’occasion de découvrir de nombreux endroits insolites. Ils pourront par exemple, s’aventurer sur le lac Général Carrera. Celui-ci est le deuxième plus grand bassin de l’Amérique du Sud après le lac Titicaca au Pérou.

Il dispose d’une superficie de plus de 1 800 km² et d’une profondeur pouvant atteindre les 6 00 m. Cette étendue d’eau est célèbre pour l’abondance des poissons qu’elle abrite, mais surtout pour la présence d’une formation minérale de carbonate de calcium surnommée la « Cathédrale de marbre ».

Cet îlot rocheux, dont les colonnes sont semblables à celles qu’on utilise pour la construction des édifices religieux, est sculpté par les vagues depuis des milliers d’années. À la lumière du jour, les eaux incroyablement turquoise reflétant ces cavernes, offrent un spectacle grandiose.

À titre d’information, cet endroit peut être visité lors d’un séjour Chili, via des petits bateaux.

Valparaiso, la ville du street art

Hormis la Cathédrale de marbre, la deuxième ville du Chili, Valparaiso, propose une découverte insolite. Cette métropole, située à plus de 100 km, au nord-ouest de Santiago, jouait un rôle géopolitique au XIXe siècle.

En effet, elle servait d’escale aux navires voyageant entre les océans Atlantique et Pacifique. Par ailleurs, cette municipalité mérite l’intention de tous les visiteurs puisqu’elle constitue un véritable musée à ciel ouvert.

Elle est célèbre pour ses fameux « street art » qui envahissent ses murs, avec des tags les plus basiques aux peintures les plus complexes. À noter que la plupart des dessins sont une forme d’expression politique créative, à l’instar des graffitis que l’on trouve dans les rues de San José, lors d’un circuit Costa Rica.

Pour découvrir ces arts, les bourlingueurs sont invités à réaliser de belles balades dans les quartiers de Valparaiso. Les routards y admireront des œuvres d’artistes tels que Dana Pink, Inti et Roa.

Add Your Comment (Get a Gravatar)

Get a Gravatar! Your Name

Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *.

*

CommentLuv badge